www.ac-lille.fr

Toute l'actualité

PARTAGER CETTE PAGE
Le programme Engagement pour le renouveau du bassin minier

L'Engagement pour le renouveau du bassin minier est un programme ambitieux qui vise à accomplir la métamorphose du territoire du bassin minier sur dix ans. Signé le 7 mars 2017, il implique l'État et les collectivités locales : la région Hauts-de-France, les départements du Nord et du Pas-de-Calais, ainsi que huit intercommunalités, allant de Béthune à Valenciennes. Alain Neveü, le délégué interministériel en charge du programme, est rattaché au CGET qui en assure la coordination. Au total, l'Engagement concerne 250 communes du bassin minier et 1,2 million d'habitants.

Engagement pour le renouveau du bassin minier
Actualités du recteur

Le jeudi 20 juin 2019, l'État et les collectivités se sont réunies sur le site 9-9 de Oignies pour un 4eme comité de pilotage sur le renouveau du bassin minier.

143135_1

 

Le comité de pilotage rassemble le délégué interministériel pour le renouveau du bassin minier Alain Neveü, le préfet de Région Michel Lalande, le préfet du Pas-de-Calais Fabien Sudry, et les sous-préfets du territoire, le président de Région Xavier Bertrand, et les conseillers régionaux, le président du conseil départemental du Nord Jean-René Lecerf, le président du conseil départemental du Pas-de-Calais Jean-Claude Leroy, la rectrice Valérie Cabuil, et les élus et collectivités locales.

A l'ordre du jour de ce comité de pilotage, figuraient les problématiques du logement, la lutte contre la pauvreté, les mobilités, la valorisation de l'énergie, le développement touristique et les actions en faveur de la réussite éducative. La rectrice Valérie Cabuil et la région se sont exprimés sur la création du microlycée de Liévin et sur la politique de valorisation des internats.

Le micro-lycée de Liévin

Afin de lutter contre le décrochage scolaire, un micro-lycée, rattaché au lycée Henri Darras de Liévin, ouvre ses portes en septembre 2019. Ce dispositif permet à des jeunes, volontaires et totalement déscolarisés, de s'investir dans un projet de retour en formation initiale afin d'y préparer un baccalauréat et travailler sur leur projet de poursuite d'études. Concrètement, il s'agit d'accueillir un effectif réduit de jeunes entre 16 et 25 ans, fragilisés et/ou décrochés, pour les mener à l'obtention d'un baccalauréat en adaptant leurs emploi du temps et en les accompagnant en fonction de leur rythme et de leurs besoins.

A la rentrée 2019, ce sont ainsi 30 jeunes qui seront accueillis dans cette structure.

PARTAGER CETTE PAGE
  • imprimer
  • Agrandir / Réduire

Les directions des services départementaux

Carte des établissements de France

Vigipirate Sécurité renforcée Risque attentat

DISPOSITIF VIGIPIRATE

Consignes de sécurité


Saisir les services de l'État


Services en  ligne de l'éducation nationale

Une sélection de services répondant aux besoins des élèves, des parents et des enseignants

Découvrez les services