Informations Covid-19 | Examens et concours

Toutes les épreuves des examens et concours devant avoir lieu à compter du 16 mars sont reportées jusqu'à nouvel ordre.

Report des examens nationaux et des concours prévus d’ici au 5 avril 2020 - education.gouv.fr

  www.ac-lille.fr

Les autres dossiers du centenaire

PARTAGER CETTE PAGE

Guerre et arts

À consulter

La RMN – Grand Palais a lancé le site Images d'art

La RMN - Grand Palais a lancé le site Images d'art http://art.rmngp.fr/fr afin de faire découvrir, collectionner et partager les œuvres des musées français.

La réutilisation et le partage des images, accompagnées de leurs métadonnées, est encouragée et explicitée dans un but pédagogique et culturel.
40 000 œuvres de la deuxième moitié du 20e siècle sont accessibles pour des usages privés et pédagogiques.

La base monuments aux morts de l'IRHIS

 Les monuments aux mortsLe Laboratoire IRHiS de l'université de Lille3 propose un outil virtuel de recherche et d'information sous la forme d'une base virtuelle regroupant des données sur les monuments commémoratifs des guerres et plus particulièrement de la Grande Guerre dans le Nord.

Pour chaque monument, une fiche technique a été élaborée, retraçant son histoire, de son édification à nos jours. Elle comprend notamment :

  • une description des monuments (matériaux, inscriptions, sculptures, ornements, etc.)
  • une carte de géolocalisation
  • des données historiques concernant la construction, l'inauguration, les commémorations, etc. On découvre ainsi que depuis leur édification, l'histoire des monuments n'a pas été figée et qu'elle a été marquée aussi par des destructions, des dégradations, des déplacements, etc.
  • des sources (photographies et archives) numérisées et accessibles en ligne
  • des références bibliographiques ainsi que des liens internet qui permettent d'approfondir la recherche.

Les possibilités d'interrogation sont multiples. On peut faire une recherche par lieu, par type de commémoration, par type de monument, par date, par auteur, par nom d'un mort ou par mot-clef pointant sur toutes les données saisies y compris des transcriptions de documents.

La base est consultable à l'adresse : http://monumentsmorts.univ-lille3.fr
Télécharger le document explicatif
Pour le Pas-de-Calais, la base virtuelle est consultable à l'adresse suivante : http://memoiresdepierre.pagesperso-orange.fr/

Les arts et la guerre : autour de l'exposition « 1917 » au Centre Pompidou de Metz

Le CNDP a mis en ligne 4 vidéos retraçant les grands axes abordés lors de l'exposition « 1917 » qui s'est tenue au centre Pompidou de Metz en 2012.

Voir les vidéosautour de l’exposition « 1917 » au Centre Pompidou de Metz

« La Guerre à travers les arts » : un webdocumentaire pour border l'histoire par les arts

Talweg production, France Télévisions TV5MONDE, le CNC et le Ministère de la Défense, Direction de la mémoire, du patrimoine et des archives se sont associés pour produire un documentaire interactif dans lequel l'art est une porte d'entrée vers l'histoire de la guerre.

La grande guerre à travers les artsCinq grands thèmes (l'autre et l'ennemi, la désobéissance et la révolte, les femmes et les enfants, la blessure, la guerre des tranchées) sont abordés à travers le regard des artistes, cinéastes, peintres, écrivains, auteurs de bandes dessinées de 1914 à nos jours. Les arts dits « mineurs » comme les cartes postales, l'art de la propagande.... sont aussi évoqués.
Entretiens, documents iconographiques, objets reconstitués en 3D retracent les parcours des soldats-artistes les plus célèbres de la Grande Guerre (Apollinaire, Cendrars...) mais aussi ceux d'artistes plus anonymes.

Le site, conçu par Pierre-Henri Gibert, Adrien Minard et Cellules, a reçu le label de la Mission du Centenaire.

Pour en savoir plus :
14-18 La Grande Guerre à travers les arts : http://guerre-14-18-arts.francetveducation.fr

Transmission de l'histoire, de la mémoire de la Grande Guerre par le biais d'outils pédagogiques

Étude PlanethEn 2013, le Conseil Général du Nord a lancé un projet d'étude et d'expertise mené par l'entreprise « Planeth culture » dans le cadre du projet de coopération transfrontalière Interreg « Mémoire de la Grande Guerre » afin de dresser un panorama des modalités de transmission aux jeunes publics de l'histoire et de la mémoire de la Grande Guerre et accompagner les partenaires du projet Interreg en formulant des préconisations pour la conception d'outils de médiation destinés aux jeunes publics.

Pour les enseignants, l'intérêt de cette étude est de montrer les « coulisses » et la façon dont se conçoit l'offre pédagogique des structures culturelles, au croisement de différents paramètres : les programmes scolaires, les attentes des enseignants, les attentes du jeune public, le cadre dans lequel s'effectue la visite (sortie disciplinaire, projet transversal, école ouverte, sortie de fin d'année...), les ressources dont disposent la structure.

Pour en savoir plus

Ligne de frontDes pistes pour travailler sur les artistes et la guerre autour de l'exposition Ligne de Front

L'exposition Ligne de Front, proposée par la communauté d'agglomération d'Artois-Comm du 14 juin au 28 septembre 2014, mêle parcours historique et exposition d'œuvres de onze artistes (Rossella Piccinno, Giulia Andreani, Claude Lévêque, Tristan Senet & Philippe Manière, Jan Kopp, Laurent Sfar, Olga Kisseleva, Denis Darzacq Dominique Sampiero et Sophie Ristelhueber).

A l'occasion de cette exposition, un dossier pédagogique a été rédigé pour proposer des pistes de réflexion autour de l'art et la guerre.

http://www.lab-labanque.fr/node/77

Croquis et Aquarelles de guerre de l'artiste allemand Max Gehlsen

Max Gehlsen

Une exposition virtuelle réalisée à partir du fonds conservé aux Archives départementales du Pas-de-Calais pour découvrir les œuvres de guerre du peintre-combattant allemand Max Gehlsen, resituées dans leur contexte historique et géographique.

http://maxgehlsen.eu/

Patrimoine de la Grande Guerre

Un second numéro spécial de la revue numérique In Situ. Revue des Patrimoines consacré au patrimoine de la Grande Guerre avec notamment un article de Célia Fleury, Responsable du développement des musées thématiques au Conseil Général du Nord, sur les muséographies de la Grande guerre en Europe du Nord-Ouest.
Consulter la revue

Un fonds de BD numérisées consultable en ligne…

La Cité Internationale de la Bande Dessinée et de l'Image d'Angoulême a mis en ligne un fonds 14-18 composées de bandes dessinées des années de guerre ou d'après-guerre numérisées comme l'album de caricatures de guerre Kaiser, Kronprinz & Cie paru en 1916 La Grande guerre racontée à quatre petits français parue chez Vuibert dans les années 1920.
Fonds 1914-1918

À voir

« Guerres et Paix », une opération de Musenor

Guerre et paixL'Association des conservateurs des musées du Nord - Pas de Calais a choisi d'aborder, de 2014 à 2018, les conflits qui ont jalonné l'histoire du territoire régional, du haut Moyen-âge à nos jours, en s'attachant particulièrement à la Première Guerre mondiale. Par la mise en réseau des collections, « Guerres et Paix » s'inscrit dans les commémorations du centenaire de la Grande Guerre en multipliant les approches et les points de vue sur le rôle de l'art et du patrimoine au sein des conflits.

L'opération se décline de différentes manières :

  • une soixantaine d'exposition sont proposées dans les différentes structures partenaires de l'Association http://www.musenor.com/Guerres-et-Paix/Les-expositions
  • une exposition itinérante de dix de panneaux, conçue à partir des collections des musées du Nord-Pas-de-Calais sur le thème « les artistes et la guerre », destinée aux établissements publics (mairies, bibliothèques, établissements scolaires, etc.), a pour objectif de montrer, la façon dont la première guerre mondiale a marqué la création artistique : Comment se comporter alors que l'on est un artiste face au pire des atrocités ? Témoigner, dénoncer, s'engager, faire part de son impuissance ou de sa culpabilité ? En prenant appui sur des œuvres et sur des témoignages écrits, l'exposition illustre les questions que se sont posées les artistes sur le sens à donner à leur travail en temps de guerre et l'impact direct du conflit sur leur art. Télécharger le dossier de l'exposition
  • une exposition virtuelle, intitulée « les musées dans la tourmente » met à la une chaque mois l'histoire d'une œuvre durant la Première Guerre mondiale, et la façon dont la guerre l'a touchée de diverses manières : détruite, enlevée, évacuée, disparue, instrumentalisée ou acquise dans le cadre des dommages de guerre http://webmuseo.com/ws/musenor/app/collection/expo/48

L'Association en partenariat avec diverses structures propose des formations pour les enseignants, des documents pédagogiques pour les élèves, un livret junior accompagnant l'exposition itinérante, un concours d'estampe pour les scolaires, etc

http://www.musenor.com/

l'héroïque cinématographeL'héroïque cinématographe, comment filmer la Grande Guerre ?

Ce documentaire de Laurent Véray et Agnès de Sacy confronte le regard de deux opérateurs fictifs, un allemand et un français, personnages construits à partir de vraies notes de tournage, pour nous faire découvrir comment, durant le premier conflit mondial, quelques pionniers inventent le cinéma d'actualité et se posent pour la première fois la question : comment filmer la guerre ?

En savoir plus sur Canopé
Présentation du film par Laurent Seillier, professeur missionné à la Coupole, centre d'histoire et de mémoire du Nord-Pas-de-Calais

Zoom sur...

Monuments de Tourcoing

Deux fiches pédagogiques sur les monuments de Tourcoing rédigées par le professeur missionné aux Archives Municipales et au Centre d'Histoire Locale de Tourcoing.

Tourcoing possède plusieurs monuments aux morts, comme de nombreuses communes de notre académie. Le monument communal, dont la construction fut une succession de péripéties, fait l'objet d'une étude approfondie. Une proposition pédagogique est menée par ailleurs sur un des monuments associatifs de la ville, celui de l'Union Sportive de Tourcoing.

Le monument aux morts de Tourcoing

Le monument aux morts de l'Union sportive tourquennoise

Musée de Flandre de Cassel

Deux fiches pédagogiques réalisées par Laurence Degunst, professeur missionnée au Musée de Flandre de Cassel, autour des collections du musée pour les commméorations du Centenaire.

Commémoration du Centenaire de la Première Guerre mondiale

Le pouvoir des images : la mobilisation de tous

L'art des tranchées lors du stage

Lire une intervention sur l'art des tranchées lors du stage "écrire à aprtir des objets de la Grande collecte" du vendredi 20 février 2015

"De guerre en guerre.... expressions contemporaines"

Quel regard les artistes contemporains portent-ils sur la guerre ? Douze artistes se sont appropriés le sujet de la guerre pour le présenter à la fois dans la salle d'exposition de la halle aux blés et au Monument aux Morts de la ville d'Altkirch, l'exposition s'est tenue du 16 mai au 27 juillet 2014.

http://www.mairie-altkirch.fr/Culture-et-Loisirs/Les-evenements-culturels-et-temps-forts/G14

Catalogue d'expo de guerre en guerre

Zoom sur l'installation de l'artiste plasticienne Dominique Fajnzang : L'encerclement

 

J'appartiens à une génération qui n'a pas vécu la guerre. Et pourtant l'idée de guerre me guette et m'encercle. Plusieurs encerclements coexistent. Celui de la mémoire bien sûr, une mémoire collective, mais aussi l'encerclement géographique. Si la guerre n'est pas là, elle est ailleurs, plus loin, et rôde toujours sur la terre. Il y a aussi l'encerclement des images, réelles ou construites, se combinant entre elles pour se sédimenter en « strates » qui se déposent en nous. La guerre est en nous, présente, inscrite dans les replis de la mémoire, dans les replis de notre « corps historique ». Elle nous constitue et constitue l'un des multiples rapports que nous entretenons avec le monde.
Enfant, dans ma conscience balbutiante de l'Histoire, je croyais que la guerre était « derrière » nous. Adulte, je sais qu'elle est autour de nous et donc toujours « devant ». L'espace de la guerre en tant qu'espace-temps s'est étiré, s'est déplacé. Il emplit tout l'espace-lieu.

« Graver la Grande Guerre »

Le Musée du dessin et de l'estampe originale de Gravelines et l'Historial de la Grande Guerre de Péronne ont réuni une partie de leur collection d'estampes le temps d'une exposition sur le thème de la représentation de la guerre.

L'exposition montre avant tout la place de l'homme au cœur d'un conflit qui le dépasse, le malmène, l'écrase, au front comme à l'arrière, sur fond de destructions et de paysages défigurés. A travers ces oeuvres usant de l'humour et de la caricature, on montre de quelle façon les artistes ont représenté l'irreprésentable et comment, par la propagande, on tente, aussi, d'influencer l'opinion. L'exposition est ponctuée d'extraits de textes issus de la littérature de la période de guerre qui font écho aux images.

Un dossier pédagogique donne des pistes pour exploiter en classe les œuvres de l'exposition.

Préserver le patrimoine de l'ennemi ? Des pistes pédagogiques à exploiter à partir des expositions « Sauve qui veut (1914-1918) »

Les expositions « Sauve qui veut. Des musées mobilisés » et « Sauve qui veut. Des archéologues mobilisés », tenues au Musée de la Chartreuse et au Forum antique de Bavay à l'été 2014, labellisées par la mission du Centenaire, sont l'occasion de travailler un thème peu connu : celui des actions de sauvegarde du patrimoine archéologique et artistique le long de la ligne de front entre 1914 et 1918. Elles apportent, en effet, un éclairage sur les politiques mises en place, de part et d'autre de la ligne de front, afin de préserver les richesses patrimoniales de nos régions et permettent, de ce fait, d'entrer dans une histoire plus riche et plus complexe qu'un simple affrontement manichéen franco-allemand...

Les pistes pédagogiques
Le dossier de presse

Arras à la Belle Epoque : les photographies de Joseph Quentin

L'exposition tenue au Musée des Beaux-Arts d'Arras a rassemblé 1600 photographies du fonds légué par le photographe Joseph Quentin (1853-1946) offrant des images d'Arras et de l'Arrageois entre 1870 et 1914. Il s'agit d'évoquer le dernier été de l'insouciante société de la Belle Epoque et la physionomie de la cité avant les destructions.

Les différents clichés permettent de découvrir les paysages d'Artois, clichés dans lesquels l'influence pictorialiste des Camille Corot, Jules Breton, Charles Desavary, Thomas Shotter Boys.. n'est jamais loin, mais aussi la vie des campagnes, le démantèlement des remparts et la naissance d'une nouvelle ville au moment où Arras se défait de son corset de pierres, la société arrageoise à la Belle Epoque à travers la grande Expo, le premier meeting aérien, les courses cyclistes et les joutes nautiques, les femmes avec ombrelles et les messieurs endimanchés le long des boulevards...

Un dossier pédagogique destiné aux enseignants du primaire et du secondaire a été rédigé afin de proposer des pistes pédagogiques autour de l'œuvre et de la personnalité de Joseph Quentin, touche-à-tout autodidacte, taxidermiste, à l'occasion cordonnier et violoniste et surtout photographe témoin de son temps, le premier à fixer la vie des gueules noires et des mines.

PARTAGER CETTE PAGE
  • imprimer
  • Agrandir / Réduire

Les directions des services départementaux

Carte des établissements de France

Vigipirate Sécurité renforcée Risque attentat

DISPOSITIF VIGIPIRATE

Consignes de sécurité


Saisir les services de l'État


Services en  ligne de l'éducation nationale

Une sélection de services répondant aux besoins des élèves, des parents et des enseignants

Découvrez les services