78 élèves de l’académie de Lille ont découvert les sites d’Auschwitz-Birkenau

Les élèves découvrent le site d’Auschwitz-Birkenau

Les 16 et 17 novembre, 120 lycéens de la région Hauts-de-France dont 78 élèves de l’académie de Lille ont participé à un déplacement en Pologne afin de découvrir les sites d’Auschwitz-Birkenau.

Mardi 16 et mercredi 17 novembre 2021, 120 lycéens de la région Hauts-de-France dont 78 élèves de l’académie de Lille ont participé à un déplacement en Pologne afin de découvrir les sites d’Auschwitz-Birkenau. Ce déplacement s’intègre dans un projet lancé l’année scolaire dernière par la Région, en partenariat avec les rectorats de Lille et d’Amiens et avec l’appui du Mémorial de la Shoah.

Le premier jour, la matinée a été consacrée à la visite de Cracovie, où a vécu jusqu’à la Seconde Guerre mondiale une importante communauté juive, décimée par la « Solution finale ». L’après-midi, les élèves ont visité le camp de concentration initial, appelé « Auschwitz I » et transformé en Musée. Ils ont ainsi découvert l’organisation globale du camp et parcouru plusieurs pavillons, ce qui a permis de prendre conscience de la dimension réellement européenne du système concentrationnaire nazi.

Entrée du camp

La seconde journée a été consacrée à la découverte du site d’Auschwitz-Birkenau appelé aussi Auschwitz II. La visite a commencé à la Judenrampe (« Rampe des Juifs ») où sont arrivées les victimes jusqu’au printemps 1944. Un parcours pédestre de plus de quatre heures a ensuite permis de découvrir la partie concentrationnaire ainsi que les vestiges du centre de mise à mort. Une brève cérémonie d’hommage devant le Mémorial international a clôturé cette visite.

Les élèves devant le mémorial international

Bien préparés par leur professeur, les lycéens ont ainsi pris la mesure des atrocités commises durant la Seconde Guerre mondiale, véritable guerre d’anéantissement sur le front est. Les élèves auront pour lourde tâche de partager cette expérience dans leur établissement et de transmettre à leurs camarades la mémoire de ce qui s’est passé en Pologne de 1940 à 1945.