Mobilités européennes et internationales

Mobilités européennes et internationales des personnels

Mobilités formatrices courtes

Séjour professionnel pour professeur du second degré en Allemagne, Autriche, Espagne, Irlande, Italie, Portugal ou au Royaume-Uni

Mobilité sortante pour

  • Professeurs de langue vivante ou de disciplines non linguistiques (prioritaires)
  • Professeurs d'autres disciplines (non prioritaires)

exerçant dans un établissement public français du second degré et souhaitant effectuer un séjour professionnel de deux semaines d'observation dans un établissement européen.
Mobilité entrante pour professeurs européens dans un établissement public français du second degré durant deux à quatre semaines.
Les deux mobilités peuvent se conjuguer sous forme d'échange ou de mobilités en réciprocité.

Plus d'informations sur france-education-international.fr

Stage de perfectionnement linguistique, pédagogique et culturel

Action de formation à l'étranger, accessible aux professeurs des écoles, aux professeurs de langues vivantes et aux professeurs enseignant une discipline non linguistique en section européenne. Les stages se déroulent dans environ 8 pays pendant les vacances scolaires d’été.

Plus d'informations sur france-education-international.fr

Mobilités formatrices longues

Programme Jules Verne

Le programme Jules Verne permet aux enseignants titulaires de l'enseignement public, d'effectuer un séjour professionnel d'un an dans un établissement scolaire étranger, afin d'y développer de nouvelles compétences, d'enrichir et d'améliorer les pratiques pédagogiques, de mieux s'investir dans l'enseignement des langues à l'école primaire et de s'impliquer dans l'enseignement des disciplines non linguistiques (DNL) en langue étrangère.

Descriptif du programme Jules Verne

Programme CODOFIL Séjour en Louisiane

Le programme CODOFIL propose aux enseignants français d’enseigner la langue française ou leur matière en français pendant une année scolaire (renouvelable deux fois) en Louisiane.

En enseignant le français dans des « écoles d’immersion », le programme vous ouvre à une culture et un système éducatif différent, et vous permet de parfaire votre pratique professionnelle.

Plus d'informations sur france-education-international.fr

Mobilités européennes et internationales d'élèves et d'apprentis

Bourses Mermoz du Conseil régional

Ce dispositif régional vise à faciliter la mobilité internationale des étudiants au cours de leur cursus en leur accordant une aide financière. Il s'adresse notamment aux étudiants en STS effectuant une mobilité internationale professionnalisante partout dans le monde au cours de l'année universitaire 2020-2021.

Consulter le règlement et la procédure de candidature

Conditions de recevabilité – bénéficiaires

  • Etudiants en BTS dès la première année pour un stage
  • Durée du stage : de 2 à 10 semaines consécutives sont financées (la bourse ne couvre pas la totalité de la mobilité)
  • Période universitaire 2020/2021
  • Conditions de ressources : le quotient familial (revenu fiscal de référence divisé par le nombre de parts) doit être inférieur à 30 000 euros

Montant

  • Le montant maximum de la bourse – hors frais de voyage - s'élève à 400 € par mois, soit 92,40 € par semaine
  • Une participation forfaitaire aux frais de voyage de 300€ est attribuée aux étudiants boursiers sur critères sociaux

Instruction

La validation des dossiers est réalisée en deux temps :

1re étape : avant toute démarche, l'étudiant doit présenter son projet de mobilité au service des Relations Internationales ou au service « Stage » de son établissement de rattachement qui examinera sa demande et effectuera une pré-sélection de son dossier en fonction :

  • de la qualité et de l'intérêt pédagogique du projet individuel de l'étudiant,
  • de sa conformité avec la politique internationale menée par l'établissement concerné.

Aucune bourse régionale ne sera attribuée à une demande qui n'aurait pas été sélectionnée et validée préalablement (directement sur la plateforme) par l'établissement de rattachement de l'étudiant y compris l'étudiant en BTS.

2de étape : l'étudiant doit valider sa demande, avant la fin de sa mobilité.

La Région procèdera à une validation définitive des candidats sur la base des critères d'éligibilité du dispositif, de la pré-sélection faite par les établissements, et des pièces justificatives fournies à l'appui du dossier.