Éducation prioritaire dans le Nord

Le réseau REP dans le département du Nord

Le réseau REP+ dans le département du Nord

 

Les cités éducatives dans le département du Nord

En savoir plus

« 100% d'élèves qui maîtrisent les savoirs fondamentaux (lire, écrire, compter, respecter autrui) à l'école primaire ».

Dédoublement des classes

Pour combattre la difficulté scolaire dès les premières années des apprentissages fondamentaux et soutenir les élèves les plus fragiles, des classes ont été dédoublées à partir de la rentrée scolaire 2017 dans le département du Nord : CP en éducation prioritaire renforcée (REP+) en 2017, CE1 REP + et CP REP (éducation prioritaire) en 2018 et CE1 REP et GS REP + du bassin d'Avesnes (Pacte Sambre Avesnois Thiérache) en 2019. A la rentrée scolaire 2020, les CP des écoles orphelines dont l’IPS est inférieur ou égal à 70 ont été dédoublés. A la rentrée scolaire 2021, toutes les classes de GS en REP+ du département ainsi que toutes les classes de GS en REP d’IPS inférieur ou égal à 74,2 sont dédoublées ainsi que les CE1 des écoles orphelines dont l’IPS est inférieur ou égal à 70.

    L'ensemble des GS REP + et REP devront être dédoublés d'ici à la rentrée scolaire 2022. Cette mesure s'inscrit dans la priorité donnée à l'école primaire par le ministre de l'Éducation nationale et de la Jeunesse : 100% des élèves doivent maîtriser les enseignements fondamentaux à la sortie de l'école primaire (lire, écrire, compter et respecter autrui).

    • Le nombre de classes dédoublées dans le département
      • Effectifs concernés à la rentrée 2021 :
        • GS REP+ :  44 classes
        • CP REP+ : 341 classes
        • CE1 REP+ : 365 classes
        • CP REP : 328 classes
        • CE1 REP : 377 classes
        • CP des écoles orphelines (IPS inférieur ou égal à 70) :15 classes

    Soit 1470 classes correspondant à 1543 ETP.

    L’éducation prioritaire dans le Nord représente 33,74% des effectifs du 1er degré public (16% en REP+, 17,50% en REP, contre 20,30% au niveau national (7,9% en REP+, 12,3% en REP – source DEPP).

    100% des classes de CP et CE1 en éducation prioritaire du département du Nord sont dédoublées depuis la rentrée scolaire 2019.

    • La formation et l'accompagnement pédagogique :

    Un comité départemental de suivi de la mesure « 100% de réussite dans la maitrise des fondamentaux – classes dédoublées » piloté par l’A-DASEN chargé du premier degré et par l’IEN chargé de la mission « 100% » est constitué d’IEN de circonscriptions REP+ et REP, de conseillers pédagogiques de circonscription représentant chaque bassin d’éducation et de formation, de personnes ressources de circonscription, de conseillers pédagogiques départementaux (français, mathématiques, respecter autrui). Il se réunit périodiquement sur le suivi des perspectives départementales.

    Il permet de conduire et de mettre en œuvre les 3 principales politiques pédagogiques départementales :

    • politique départementale pédagogique, éducative et didactique de transformation des pratiques d’enseignement des fondamentaux ;
    • politique départementale d’inclusion au sens large c’est-à-dire d’aide individualisée aux élèves en difficulté d’apprentissage et scolaire ;
    • politique départementale de formation et d’accompagnement des personnels en proximité, de façon humaine et avec efficacité.

    Les objectifs de la formation continue à la rentrée 2021 pour les classes dédoublées :

    • Après des focales sur les élèves présentant des troubles spécifiques des apprentissages (dyslexiques et dysphasiques plus particulièrement), les contenus de formation porteront en 2021-2022 sur le repérage, le suivi des élèves présentant des troubles du déficit de l’attention avec ou sans hyperactivité (TDAH). Les adaptations et éclairages proposés exemplifieront des mises en œuvre pratiques transférables auprès de tous les élèves des classes dédoublées.
    • Accompagner des directeurs d’école bénéficiant du dispositif « classes dédoublées », pour articuler leur pilotage avec le nouveau cadre départemental de fonctionnement du RASED ;
    • Accompagner des professeurs des écoles entrant dans le dispositif « classes dédoublées », avec une attention différenciée accordée aux professeurs de GS, pour faciliter la prise de fonction ;
    • Accompagner des équipes pédagogiques des réseaux d’éducation prioritaire, pour permettre la construction d’un parcours d’apprentissage du lecteur efficient de la GS au CE1 : les compétences prédictives utiles à la maîtrise de la lecture, l’apprentissage continué du code et la fluence animeront plus particulièrement leur réflexion pédagogique.

    Après les visites de CP/CE1 en 2019/2020 et celles en GS en 2020/2021, il s’agit d’effectuer des visites dans les classes de grande section dédoublées et de CE2 lors des années scolaires 2021/2022 et 2022/2023 avec un pilotage territorial de chaque IEN CCPD.

    Pour permettre une cohérence départementale de l’observation et faciliter la rédaction de l’état départemental de l’enseignement de ces domaines d’apprentissage ciblés, sera produit une fiche de guidage de l’observation dans chacun des domaines. Cette fiche tiendra compte des éléments de contexte de chaque circonscription.
    Un protocole d'observation et d'accompagnement des classes est mis en œuvre depuis la rentrée 2019 et repose sur les visites de classes à partir d'observables.

    Séminaire éducation prioritaire

    Le vendredi 10 mai 2019 s'est tenu le séminaire départemental du Nord, sur la thématique du pilotage de la coéducation dans les réseaux d'éducation prioritaire.

    En ouverture du séminaire, Monsieur Jean-Yves Bessol, DASEN, a rappelé que la lutte contre les déterminismes passe par le renforcement de l'accompagnement et de la performance scolaire des élèves les plus fragiles, et que ce qui fait la force des réseaux d'éducation prioritaire c'est le travail avec les acteurs éducatifs, les collectivités territoriales, les associations, les parents.

    Regarder la vidéo

    Monsieur Nicolas Feld-Grooten, DAASEN, a présenté la synthèse des analyses effectuées par l'ensemble des pilotes et coordonnateurs des réseaux d'éducation prioritaire sur la mise en œuvre concrète de la coéducation au sein des réseaux.

    Regarder la vidéo

    La première table ronde a réuni Pascale Ponté, de l'université de Cergy-Pontoise, Marie-Aleth Grard, vice-présidente de l'association ATD Quart Monde, Marie Verkindt, bénévole ATD Quart Monde et deux représentantes d'un groupe de parents. En quoi la coéducation est-elle importante ? Comment la coéducation est-elle vécue, perçue, mise en œuvre du point de vue de chacun ? Comment le pilotage de la coéducation peut-elle être un levier de transformation des gestes professionnels (communication, relation, objets d'échanges) ?

    Regarder la vidéo

    La seconde table ronde a réuni les partenaires de l'école : Monsieur Luc Grard, directeur de la CAF du Nord, Madame Laurence Hospie, responsable de Colline ACEPP, Monsieur Frédéric Rouvière, directeur de la Sauvegarde du Nord. Quels partenaires solliciter dans une mise en œuvre de la coéducation, dans quel champ d'actions ?

    Regarder la vidéo

    Madame Sylvie Monin, IEN Vie scolaire, a présenté les principes clés pour former à la coéducation : principes formalisés au sein du groupe de travail départemental Coéducation auxquels participent des personnels de l'éducation nationale et des partenaires.

    Regarder la vidéo

    La mallette des parents

    La Mallette des parents vise à faciliter le dialogue avec les parents, pour les aider à comprendre les enjeux de la scolarité de leurs enfants. Elle propose aux équipes éducatives un ensemble d'outils pour organiser des débats avec les parents. Elle est déclinée à trois moments-clés de la scolarité : au CP, où les élèves apprennent à lire, en 6e, pour accompagner leur arrivée au collège et en 3e, pour parler d'orientation. Ce dispositif s'appuie sur le principe de coéducation.

    En savoir plus (Site education.gouv.fr)