Journée nationale de lutte contre le harcèlement à l'école

Pour sensibiliser la communauté éducative aux phénomènes de harcèlement dans le milieu scolaire, la journée Non au harcèlement est organisée chaque année au mois de novembre. Cette journée est l’occasion de rappeler combien la prévention et la lutte contre le harcèlement sont fondamentales pour permettre aux élèves d’avoir une scolarité épanouie dans le cadre de l’École de la confiance. Cette année, elle a lieu le jeudi18 novembre.

Engagement des établissements scolaires

Dans les Yeux de l'autre, projet du collège Maxence Van Der Meersch du Touquet

Les élèves de 3e réalisent des vidéos en langues vivantes dans lesquelles ils mettent en scène des situations de harcèlement. Chaque scène est filmée de manière subjective du point de vue du harcelé et du témoin de la situation de harcèlement. Filmées avec une caméra 360°, ces séquences pourront être visionnées avec un casque de réalité virtuelle et permettre ainsi de mieux comprendre ce que vit un(e) élève victime de harcèlement. 

Dans le cadre d’une semaine de sensibilisation au harcèlement au collège, les élèves de 3e présenteront un diaporama réalisé dans différentes matières ainsi que leurs vidéos aux élèves de 4e pour ensuite échanger ensemble sur cette thématique. Dans le même temps, des ambassadeurs contre le harcèlement mettront en place des actions de prévention ponctuelles ainsi qu’un espace de parole entre pairs au sein de l’établissement.

Plus d'informations et des ressources sur l'ENT du collège

Un bracelet pour lutter contre le harcèlement au collège Marie-Curie de Tourcoing

C'est dans toutes les classes que le binôme chef d'établissement - élève s'est rendu ce jeudi 18 novembre pour sensibiliser l'ensemble de l'établissement. Ils sont 7 élèves, ambassadeurs harcèlement, à avoir distribué des bracelets verts qui doivent permettre à un élève harcelé ou témoin de harcèlement de se signaler discrètement. Ce nouveau dispositif vient compléter le projet de l'établissement, avec la mise en place d'un protocole de prise en charge et d'un groupe de pilotage composé d'enseignants, de conseillers principaux d'éducation, d'infirmiers et d'élèves. 

Mobilisation du collège Henri Matisse de Linselles

Ce jeudi 18 novembre, Journée nationale contre le harcèlement, l'équipe éducative et les élèves se sont mobilisés pour dire "NON" au harcèlement.

Les élèves du collège Henri Matisse réalise le flash-mob

Un programme d'actions élaboré par l'équipe ressource pHARe et les délégués des élèves s'est déroulé tout au long de la journée suivant les thématiques "Réfléchir, Agir et Écrire".

  • Réfléchir
    La matinée a débuté par une sensibilisation en classe des élèves à la question du harcèlement à l'aide de différents supports et techniques d'animation. A l’issue de cette réflexion, les élèves ont été destinataires de la fiche "10 conseils contre le harcèlement" et des coordonnées des numéros verts mis à leur disposition.
  • Agir
    A la récréation du matin, un temps fort a réuni l'ensemble des élèves unis par un même dress code (tee-shirt blanc, jean et ruban rouge au poignet) pour réaliser un Flash Mob sur des chansons en langues étrangères. Le final était une acclamation collective « NON au harcèlement »
  • Écrire
    Tout au long de la journée, les élèves participent également à la réalisation d "arbres à mots" visant à accrocher des pensées positives. Ces arbres ont été fabriqués par les élèves et éducateurs spécialisés de la classe UEE (Unités d'Enseignement Externalisées) de l’ISETA de Linselles et installés dans le hall du collège.

Tous les élèves et les membres de l’équipe éducative se sont aujourd’hui mobilisés afin d’affirmer leur volonté collective de lutter contre le harcèlement.

Les élèves du collège Théodore Monod disent « NON au harcèlement » !

Au collège Théodore Monod de Lesquin, en ce jeudi 18 novembre 2021, les élèves et tous les membres de la communauté éducative ont revêtu symboliquement une tenue bleue pour dire NON au harcèlement. Après que chacun a reçu un bracelet bleu « Non au harcèlement » financé par le Foyer Socio-éducatif, chaque niveau de classe a formé en lettres géantes le mot NON sur la pelouse du collège. Les photos prises seront le support d’une campagne d’affichage affirmant l’engagement du collège Monod dans la lutte contre le harcèlement.

Les élèves forment le mot non dans la cour du collège Monod

Depuis plusieurs années, des initiatives sont prises dans l’établissement, telles que « STOP Harcèlement », groupe de travail formé d’élèves engagés pour résoudre concrètement les situations de harcèlement.

Depuis septembre 2021, cet engagement est renforcé par l’inscription du collège dans le programme national « pHARe ». Son comité de pilotage (composé de 3 enseignantes, de l’infirmière scolaire, de l’assistante sociale, de la CPE et de la principale adjointe) a organisé et animé dans chaque classe, en collaboration avec les enseignants, une séance de réflexion et de sensibilisation autour de cette thématique afin de recruter des élèves ambassadeurs.

Une quarantaine d’élèves, de tous niveaux, se sont d’ores et déjà portés volontaires. Les équipes ont hâte de poursuivre avec eux, et de développer grâce à leurs idées, le travail engagé.

Débattre pour lutter au collège François Mitterrand d'Arras

L'action de cette journée du 18 novembre se décline en deux temps au collège François Mitterrand :

  • un temps de débats, initié par un support vidéo notamment sur le thème "liker c'est harceler" ;
  • une présentation de l'équipe ressources pHARE de l'établissement et l'appel à candidature d'un ambassadeur par classe.
    En classe de technologie, des badges seront réalisés par les élèves, pour identifier leurs ambassadeurs.

Différents projets sont organisés en classe : course d'orientation, serious game, création de marque-pages avec slogan.
Les familles sont associées à cette journée.

L'académie de Lille s'engage dans le programme pHARe

Depuis la rentrée 2021, se déploie dans notre académie un dispositif d’ampleur appelé pHARe, pour lutter contre le harcèlement scolaire. Ce programme « anti harcèlement » a été expérimenté depuis 2019 dans six académies pilotes. La clé de voûte de ce programme est la formation des personnels. Chaque établissement et chaque circonscription concernée bénéficiera de 4 jours de formation l’année d’entrée dans le programme, puis 4 jours supplémentaires l’année suivante pour une équipe ressource de 5 personnes.

L’académie dégage donc 4 400 journées de formation pour 1 100 personnes ressources et 220 pilotes, chef d'établissement ou IEN, qui auront pour mission le déploiement du programme localement. Ce programme agit sur le climat scolaire et traite localement les situations de harcèlement en école ou en collège. Pour assurer le déploiement du dispositif, l’académie de Lille s’est dotée d’une équipe de 9 superviseurs académiques. Le programme concernent 48 % des collèges et 72 % des circonscriptions de l’académie :

  • 107 collèges et 30 circonscriptions du Nord ;
  • 51 collèges et 32 circonscriptions du Pas-de-Calais.

Une première formation de 80 animateurs de formation s'est tenue le 30 septembre. 

Ce jeudi 18 novembre 2021, se tient la première session d'une formation animée par Jean-Pierre Bellon, professeur de philosophie, pionnier de la lutte contre le harcèlement scolaire en France, relative à la méthode de la préoccupation partagée, inspiration du dispositif pHARe. La méthode de la préoccupation partagée est une libre adaptation de la méthode créée par Anatol Pikas. Cette méthode a pour but d’accompagner tous les élèves pour les aider à sortir du piège du harcèlement, et repose sur des entretiens des "intimidateurs" / témoins et de l'élève victime / famille. 

Jean-Pierre Bellon intervient au lycée Beaupré

Plus d'informations sur Education.Gouv

Le concours Non au Harcèlement 

Le prix « Non au harcèlement » offre aux élèves et aux équipes pédagogiques et éducatives l'opportunité de débattre en classe de la problématique du harcèlement et du cyberharcèlement, afin de mieux cerner les enjeux, et ainsi, de prévenir plus efficacement les risques liés à ces violences.

Pour chacun des 3 niveaux ( école élémentaire, collège et lycée), deux projets sont primés (affiche et vidéo), ainsi qu'une affiche sur le thème du  harcèlement sexiste et sexuel et une vidéo sur le thème du cyberharcèlement.

Calendrier

  • 4 février 2022 : date limite d’envoi des créations dans les académies 
  • du 7 février 2022 au 21 mars 2021 : sélection par les jurys académiques 
  • du 9 mai 2022 au 24 mai 2022 : sélection par le jury national
  • du 7 juin 2021 au 17 juin 2022 : remise nationale des prix jury par le Ministre

L’académie de Lille s’engage chaque année depuis 2012, au concours Non au harcèlement avec une participation record : 120 participations au concours chaque année.