Un potager 100% lycée Coubertin de Calais

Vue d'ensemble du potager

Au lycée Coubertin, on sème, on cultive, on récolte et on déguste !

Tout a commencé par un projet "je sème, tu sèmes, ils s'aiment : cultivons notre avenir", mené par les élèves du CAP électricité et subventionné par la Région : 8 bacs en bois ont été fabriqués et 20 arbres fruitiers ont été plantés en mars 2020. Le lycée s'est également inscrit dans l'appel à projet en septembre 2020 "1 région, 5 lycées, 5 potagers, 5 paysagistes", et a choisi de travailler avec le collectif Green Resistance.
Green Resistance est une association qui tend à préserver l’environnement et la biodiversité et à promouvoir la culture sous toutes ses formes. Une première rencontre s'est tenue en octobre 2020, et 3 phases ont été définies : concertation, co-conception et co-construction.

Concertation et co-conception

Les 40 éco-délégués, l'association, 17 enseignants, le conseiller principal d'éducation, le Directeur délégué aux formations professionnelles et technologiques (DDFPT) et le cuisinier se sont réunis pour organiser des ateliers dès janvier 2021 pour 150 élèves et 16 enseignants. Lors de ces ateliers les élèves ont acquis des connaissance et développé des compétences, nécessaires à la réalisation du projet. Ils ont par exemple appris différentes techniques de représentation du paysage, travaillé sur la confiance en soi, expérimenté les notions de proportions, manipulé dans le cadre de l'observation pédologique, créé un herbier, estimé les ressources nécessaires, dessiné les structures jardinées, conçu un système d'arrosage par gravité, choisi les végétaux et leur emplacement... 

Co-construction

Les travaux ont débuté en mai 2021 avec les plantations, la création de la spirale aromatique et le montage de la géode. Une première récolte a été faite par les élèves et leurs enseignants. La majeure partie de la récolte a servi à cuisiner une soupe pour l'ensemble des élèves, et quelques légumes sont utilisés dans le cadre de l'enseignement des sciences physiques. 

D’autres légumes ont été cueillis par des élèves de CAP Carrosserie puis donnés au chef pour les cuisiner à la restauration scolaire : choux de Bruxelles, betteraves blanches, carottes, maïs, courges, chou rouge…​
Le cuisinier peut également utiliser les aromates de la spirale tout au long de l’année

L'objectif principal était de placer les élèves en situation de réflexion quant aux enjeux sur l’environnement et le développement durable mais également sur l'aménagement responsable de l’espace. Ce projet a permis de faire travailler ensemble des élèves du LGT et des élèves de LP qui habituellement se côtoient au sein de la cité scolaire sans réellement échanger.