Conseils au candidats à un recrutement BOE dans le second degré

Des conseils sont donnés pour l'entretien avec le jury des candidats à un recrutement par voie contractuelle BOE (bénéficiaire de l'obligation d'emploi) d'enseignant du second degré

La procédure de recrutement

Celle-ci prévoit, dans un premier temps, une sélection sur dossier, puis dans un second temps, et si votre candidature est retenue, un entretien devant une commission de recrutement pour apprécier les aptitudes au poste visé. Cette procédure permet de tenir compte de la motivation des candidats et de leur profil pour s’assurer qu’ils sont en adéquation avec les postes à pourvoir.

Recrutement des personnes en situation de handicap sur Education.Gouv

Conseils aux candidats pour l’entretien

La présentation du parcours professionnel, qui ouvre l’entretien, doit être rapide et en lien avec les compétences professionnelles attendues.

Lors de la discussion avec l’inspecteur de la discipline, le candidat doit motiver clairement son choix de postuler à ce recrutement d’enseignant par la voie contractuelle. À ce titre, une expérience réelle avec des élèves est valorisée sans toutefois être une condition sine qua non de candidature. Le jury attend que les différentes responsabilités pédagogiques exercées soient alors clairement présentées : établissements et classes dans lequel le candidat a exercé. Par ailleurs, le jury encourage le candidat à mettre en avant son implication dans son école, établissement (projets personnels, organisation de sorties pédagogiques…).

Que l’on ait une expérience ou pas, la connaissance des textes de cadrage, des programmes, mais aussi du système éducatif, est appréciée ainsi que du référentiel de compétences des métiers du professorat et de l’éducation.

Le candidat évitera de faire une intervention qui s’apparente à une succession d’activités ou d’expériences sans mise en cohérence avec le référentiel métier. Il veillera à analyser son parcours professionnel, à mettre en avant les éléments les plus saillants et qui attestent d’une vraie connaissance des attendus. Il argumentera ses motivations, montrera sa volonté d’engagement dans la fonction postulée, de devenir fonctionnaire de l’État, respectueux des textes officiels.

Le candidat doit avoir connaissance des valeurs de la République, des principes de laïcité et de respect des élèves ainsi que des obligations qui en découlent pour tout professeur.
Charte de la laïcité à l'école (Bulletin officiel n° 33 du 12 septembre 2013)

Le candidat doit éviter tout jargon et faire preuve de bon sens tant dans sa présentation que dans les réponses aux questions qui lui seront posées. Ainsi, l’élève ne saurait être réduit à sa dimension d’« apprenant », terme de pédagogie dont l’usage doit être réfléchi. À titre d’exemple, l’évaluation des élèves peut être abordée lors de l’entretien. Le candidat doit alors être attentif à utiliser les termes d’évaluation « diagnostique », « sommative » ou « formative » à bon escient, en définir le périmètre et expliciter les attendus.

La présence de documents qui seraient distribués aux élèves lors d’une activité, ou d’anciennes productions d’élèves (cahier de cours, résolution d’exercice, copie d’élève…) est possible avec accord du jury.

Conseils spécifiques pour les candidats qui souhaitent enseigner dans la voie professionnelle

Les remarques précédentes s’appliquent entièrement aux candidatures vers la voie professionnelle. Les conseils ci-dessous viennent les compléter.

Le candidat doit envisager l’exercice du métier dans des contextes variés : non seulement le CAP et le baccalauréat professionnel, mais aussi la SEGPA (pour les disciplines d’enseignement professionnel), la troisième prépa-métiers et le BTS.

Une transformation ambitieuse de la voie professionnelle est amorcée depuis 2018 (). Le candidat devra montrer qu’il connaît ses objectifs ainsi que les organisations et les modalités pédagogiques mises en place à l’occasion de la réforme. A ce titre, au cours de l’entretien, des questions pourront être posées sur des sujets tels que la réalisation d’un chef d’œuvre, la co-intervention, l’accompagnement renforcé ou les usages du numérique dans le cadre éducatif.
Transformer le lycée professionnel sur Eduscol

Le candidat devra aussi être capable de se projeter sur la mise en œuvre des contrôles en cours de formation et des périodes de formation en milieu professionnel. 

Contrôle en cours de formation sur Eduscol

Périodes de formation en milieu professionnel (PFMP) sur Eduscol

Quelques conseils disciplinaires

Physique - Chimie

La connaissance des programmes de physique chimie de collège et de lycée est un préalable.

On attend que le candidat explique clairement les termes « démarche d’investigation », « résolution de problème » ou « tâche complexe » et puisse justifier la place de l’expérimental dans l’enseignement de la physique chimie.

Langues vivantes

Le candidat doit posséder une parfaite maîtrise du français et de la langue vivante pour laquelle il postule. Une partie de l’entretien pourra avoir lieu dans cette langue.

Outre la motivation et la posture, l’entretien permet d’évaluer la capacité du candidat à élaborer un projet d’enseignement conforme aux attendus institutionnels. Pour cela il est nécessaire d’avoir une bonne connaissance du système éducatif, des programmes de collège et de lycée, des textes réglementaires, des dispositifs d’enseignement et des réformes en cours. Les candidats pourront retrouver l’ensemble de ces ressources sur Éduscol ainsi que sur le portail interlangue de l’académie de Lille.

Économie gestion

Le professeur d’économie et gestion transmet les connaissances utiles à la compréhension du monde économique et des organisations. Il dispense des cours traitant de nombreux sujets dans les domaines de l'économie générale, du management des entreprises, du droit et, selon sa valence, dans une dominante de la gestion : communication, ressources humaines, comptable et financière, commerciale, informatique de gestion ; sa compétence s'étend aux champs transversaux des sciences de gestion.

La voie technologique consacre l’affirmation d’une singularité dans son approche de l’entreprise à travers le projet de gestion. L’organisation est dès lors un lieu d’exploration par le professeur et par les élèves. L’objectif est de l’aborder grâce aux concepts et notions fondamentales acquises en cours, pour appréhender sa complexité et s’inscrire dans une démarche de conseil.

SII

La connaissance des approches didactiques en Technologie, spécialité Sciences de l’ingénieur et en voie technologique 2I2D est un préalable.
On attend du candidat qu’il présente et précise la place de l’objet technique dans l’enseignement.
Les programmes sont écrits en termes de compétences, en lien avec des connaissances.
Vous trouverez, au travers des ressources, de nombreux exemples d’identification de compétences, connaissances au travers de séquences pédagogiques.

Histoire-géographie

Outre une solide culture générale disciplinaire, on attendra du candidat une bonne connaissance :

  • du système éducatif, du socle commun de connaissances, compétences et culture, et des réformes en cours ;
  • des objectifs fixés par les programmes d’histoire-géographie et d’EMC (connaissances et compétences disciplinaires) ;
  • des modalités de certification des acquis des élèves (place de l’histoire-géographie et de l’EMC dans le DNB et les baccalauréats général et technologique, nature des épreuves / exercices).

On attendra également du candidat une solide réflexion sur :

  • les modalités de l’enseignement de la discipline (place des documents, du récit, contribution à la maîtrise de l’écrit et de l’oral, évaluation des acquis des élèves, progressivité des apprentissages…) ;
  • l’enseignement de la laïcité et des valeurs de la République dans le cadre de l’histoire-géographie et de l’EMC.

Mathématiques

La connaissance des programmes de mathématiques de collège et de lycée général et technologique est un préalable. La personne candidate doit pouvoir expliciter les six compétences mathématiques de ces programmes qui constituent les composantes majeures de l'activité mathématique.
On attend que la personne candidate distingue les différents types de tâches qui sont à proposer aux élèves et leurs enjeux respectifs. On attend également qu'elle identifie les logiciels exploités dans la discipline et leurs plus-values dans le cadre de l'enseignement des mathématiques.

SES

Le candidat doit avant de ses présenter à l’entretien montrer qu’il a fait des démarches significatives pour se préparer aux fonctions de professeur de Sciences économiques et sociales, à savoir : connaissance des programmes destinés aux lycéens, consultation des documents d’accompagnement publiés sur le site officiel, fréquentation des manuels et sites destinés à l’enseignement, réflexion sur les méthodes pédagogiques en vigueur dans la discipline

Philosophie

On attendra du candidat une solide culture philosophique nourrie par la fréquentation des œuvres et une connaissance des attendus et objets des programmes et recommandations officielles. Ces textes fournissant le cadre de l’enseignement de la discipline « philosophie » sont consultables sur le site académique de philosophie. Le candidat sera attentif au fait que dans le nouveau baccalauréat la discipline « philosophie » intervient dans deux enseignements, « philosophie » en tronc commun, et « Humanités, littérature, philosophie » en enseignement de spécialité.

La maîtrise des exercices de la dissertation et de l’explication de texte, auxquelles les élèves doivent être régulièrement entraînés, est requise. Une expression rigoureuse et des connaissances précises sont attendues. Il est rappelé que la discipline « philosophie » implique une approche problématisée et conceptuelle des notions à étudier et a pour finalité l’entraînement de gestes et de capacités intellectuelles explicitées dans la lettre des programmes et recommandations, laquelle détermine le cadre de cette discipline scolaire au-delà des représentations diverses et variées qui accompagnent le mot « philosophie ». Le degré de conscience des exigences de cet enseignement et des obstacles pédagogiques à lever sera également apprécié.

Sciences Biologiques et sciences sociales appliquées (voie professionnelle)

Le candidat préparera l’entretien en consultant au préalable le site disciplinaire SBSSA Lille.

Arts appliqués (voie professionnelle)

Le candidat devra démontrer ses connaissances dans les différents champs du design et d’en saisir les enjeux technologiques, scientifiques et sociales.

Il se préparera à l’entretien en consultant au préalable :

Métiers d’art (voie professionnelle)

Il se préparera à l’entretien en consultant au préalable le référentiel du métier pour lequel il candidate via le site national Design & métiers d’art de France.

Sciences et techniques industrielles (voie professionnelle)

Le candidat préparera l’entretien en consultant au préalable :

  • le référentiel de compétences des métiers du professorat et de l’éducation ;
  • les référentiels et vade-mecums famille des métiers dans la ou les filières pour lesquelles il candidate. Il peut consulter le site Eduscol.

Économie-gestion (voie professionnelle)

Le candidat préparera l’entretien en consultant au préalable le site d'Éco Gestion de l'académie de Lille.

Mathématiques - sciences physiques et chimiques (voie professionnelle)

Le candidat préparera l’entretien en consultant au préalable le site disciplinaire Mathématiques et physique-chimie en voie professionnelle.

Lettres-histoire géographie - EMC (voie professionnelle)

Le candidat préparera l’entretien en consultant au préalable le site des professeurs de lycée professionnel Lettres-Histoire-Géographie de l'académie de Lille.

Lettres-langues vivantes (voie professionnelle)

Le candidat préparera l’entretien en consultant au préalable le site des langues vivantes dans la voie professionnelle.

Mise à jour : avril 2022