Semaine des langues vivantes

La 7e édition de la semaine des langues vivantes se déroule du 4 au 8 avril 2022. Cet événement constitue un temps fort pour encourager la pratique des langues.

De l’école jusqu’au post-bac, une riche diversité de langues

Sur l’ensemble de l’académie, l'offre de langue est construite sur une logique de territoires. Une attention particulière est portée au parcours de l’élève qui doit lui permettre de conserver la langue étudiée du début de l’apprentissage jusqu’au post-bac.

  • L’anglais est la langue vivante principalement enseignée en école primaire, aux cotés de sections plus spécifiques tel que le chinois, le russe, l'espagnol, l'italien ou l'allemand.
  • 371 sections bilangues, implantées dans les collèges publics et privés, permettent de démarrer la langue vivante B dès la 6e (allemand, arabe, chinois, espagnol, italien, néerlandais, russe). 
    À la rentrée 2022, 16 nouvelles sections seront ouvertes et compléteront l’offre actuelle.
  • 8 langues vivantes autres que l’anglais sont ainsi possibles en langue vivante B au lycée (allemand, arabe, chinois, espagnol, italien, néerlandais, portugais, russe) ; s’y ajoutent, en langue vivante C, le japonais, le polonais et la langue des signes (LSF).

Développer l’exposition aux langues étrangères

Pour renforcer l’exposition aux langues et cultures étrangères, l’option langues et cultures européennes est présente dans de très nombreux collèges de l’académie.

L’intégration des technologies numériques (Captain Kelly à l’école, usage de tablettes…) contribue aussi largement à favoriser le contact et l’immersion dans la langue et les cultures étrangères.

Enseigner d’autres disciplines en langue étrangère

La réforme des lycées a permis le développement de l’enseignement technologique en langue vivante (ETLV) dans toutes les sections technologiques. Le co-enseignement avec un professeur de langues vivantes est également élargi à certaines terminales de baccalauréat professionnel depuis la rentrée 2021.

Le développement de disciplines non linguistiques enseignées en langue étrangère, dans les lycées est constant depuis plusieurs années ; 12 nouvelles sections européennes et langues orientales (SELO) ouvriront à la rentrée 2022. Les disciplines proposées sont de plus en plus nombreuses ; elles couvrent à la fois l’enseignement général, technologique et professionnel.

Développer les échanges et rencontres avec des locuteurs natifs

Des assistants de langue sont affectés dans les écoles et établissements pour soutenir les équipes d’enseignants de langues, mettre les élèves en contact avec un locuteur natif de la langue qu’ils étudient et les ouvrir à d’autres cultures.

Des échanges virtuels et des mobilités formatrices sont proposés aux élèves et aux enseignants grâce à e-Twinning et aux programmes européens, notamment Erasmus+.

Le label CertiLingua, décerné à des établissements dispensant une SELO et à leurs élèves disposant d’un niveau B2 dans 2 langues tout en ayant rédigé un mémoire en langue étrangère sur un projet de rencontre, a permis la constitution d’un vaste réseau d’établissements travaillant en commun.

Développer le bilinguisme

L’école maternelle, Henri Matisse de Bruay-sur-l’Escaut, inscrite dans le réseau Élysée 2020, propose un enseignement bilingue franco-allemand.

Un territoire bilingue se construit depuis 2019 à Calais où les élèves reçoivent un enseignement en anglais à hauteur de 30 % dès la petite section de maternelle. Des projets interdisciplinaires sont mis en place pour dynamiser cet apprentissage (EDD, EPS, culture).

D’autres territoires proposant un enseignement renforcé dans d’autres langues pour viser le bilinguisme sont en cours de développement.

Des parcours ambitieux ouverts aux locuteurs natifs et aux francophones

L’École Européenne, implantée à Marcq-en-Barœul, accueille désormais 495 élèves répartis en une section francophone et une anglophone.

5 nouvelles sections internationales seront mises en place à la rentrée 2022 en classes de 6e dans 5 collèges REP ou REP+ dans le cadre du plan mixité sociale, 4 en anglais britannique, une en italien. Elles seront implantées à Douai (italien), Hautmont, Valenciennes, Arras et Calais.

Celles-ci s’ajoutent à plusieurs parcours sections internationales déjà existants dans l’académie dans plusieurs langues (anglais, arabe, espagnol, italien, néerlandais).

Des sections binationales permettent aux élèves de présenter un double bac en allemand (7 Abibac), espagnol (6 Bachibac) ou italien (2 Esabac).

Deux langues régionales : le flamand occidental et le picard

La circulaire du 14-12-2021 (NOR : MENE2136384C) sur les langues et cultures régionales publiée au bulletin officiel de l’Éducation nationale inscrit désormais le picard et le flamand occidental parmi les langues régionales pouvant être enseignées au sein de l’Éducation nationale. Le flamand occidental est dès cette année proposé à titre expérimental aux écoliers de Wormhout et Cassel, aux collégiens de Cassel et aux lycéens professionnels d’Hazebrouck.

Un conseil académique des langues régionales sera prochainement installé.

 

Mise à jour : mai 2022